Charles Abraham

Une vie trop brève consacrée au Tennis de Table

Charles a commencé à jouer au Tennis de Table à la GVHTT, dès l'âge de 10 ans.A 15 ans, il intègre le pôle France à Caen jusqu'à l'âge de 17 ans.

Ses performances:

en 1994 il est n°9 junior européen, n°1 junior français, vainqueur de la TT Intercup en 1997...

De 1995 à 2000, il est licencié à Nantes où il deviendra champion de France de N1 par équipe. Il évoluera alors en super division.

En 2000, il revient à Hennebont pour structurer le club sur le plan sportif et en tant que leader de l'équipe 1 qui évolue en N1 avant d'atteindre la Pro A. Charles a pleinement participé, par son statut de meneur de jeu, d'entraîneur à cette belle réussite sportive. La Pro A semblait être un rêve inaccessible. Charles voulait y croire. Avec Boris, Gilles, Su, Xin et Gang, ils offrent à la GVHTT la plus belle des récompenses pour des sportifs de haut niveau: la Pro A. 

Mais Charles avait aussi à coeur de développer le tennis de table à Hennebont et dans sa région. Pour cela, il a été à l'origine, avec son père de la création du Centre de Formation. Un club n'est rien sans tous ces jeunes qui évoluent à tous les niveaux de la compétition. La création de ce Centre a nécessité beaucoup de tenacité, de volonté, de dialogue avec les instances concernées. 

Charles voulait que des jeunes d'Hennebont ou d'ailleurs, passionnés par le ping, puissent s'entraîner quotidiennement grâce à l'aménagement du rythme scolaire. Aujourd'hui et depuis 13 ans, ce centre de formation existe. Charles en était le directeur administratif avec à ses côtés, Boris comme entraîneur général.

Charles avait également réalisé un dossier de salle spécifique tennis de table et souhaitait que ce projet soit à terme l'objectif prioritaire du club.

Son voeu était que la GVHTT devienne un club référence en France. 

Charles s'en est allé et avec lui, sa joie de vivre, sa convivialité, son humour. Chacun au sein du club ressent cruellement son absence, mais tous, entraîneurs, joueurs et dirigeants avons la volonté de poursuivre son oeuvre.