10
MAR

Demi-finale aller ETTU Cup
Sporting Portugal- Hennebont:2-3

Tennis de table. Hennebont y croit fort à sa finale

Coupe ETTU (demi-finale aller). Sporting Portugal - Hennebont : 2-3. Hennebont a pris une longueur d’avance sur les Portugais.

Hennebont a montré ses valeurs sur le sol portugais. Liam Pitchford qui est l’avenir du « ping » mondial, a affiché des qualités collectives qui devraient envoyer les Morbihannais au sommet. Mais tout reste à faire dans cette demi-finale de l’ETTU CUP. Si les Hennebontais l’ont emporté avec intelligence et pugnacité, vendredi, à Lisbonne, nul doute que les Monteiro et consorts donneront une certaine repartie lors du match retour le vendredi 22 mars sur le sol morbihannais. Mais la GVH tient la corde !

Nuytinck extraordinaire

A Lisbonne, les Hennebontais ont fait preuve d’une « remontada » qui restera dans les annales. La Garde du Vœu, menée 2 à 1, s’est sublimée dans le final pour remonter ses adversaires portugais. Souvent bousculé, au départ, la GVH a envoyé Diogo Cavalho et ses partenaires dans les décors lors du cinquième et dernier match, remporté à la belle. « On aborde ce match retour dans des conditions optimales, commentait Boris Abraham, un manager audacieux, qui était très présent autour de la table, vendredi. Il fallait gagner ce match aller. Seulement, on est dans l’obligation de gagner le match retour chez nous. La moitié du chemin est fait. On a une bonne différence de sets, 12 à 9, mais rien n’est acquis. » Tout pourra se jouer au set average ou au point average, seulement Hennebont est sur de bons rails pour accéder à la finale. « On a été solides. »

Même Fan Shengpeng a fait le boulot, seulement il est tombé sur un Monteiro de première classe et s’est résolu à la défaite.« Liam Pitchford a été impeccable ensuite, Cédric Huyntinck n’a pas paniqué et on s’est imposés. On n’a rien à perdre chez nous, on vise la finale », terminait le manager hennebontais, bien content de rentrer au pays après un succès bien ficelé et qui augure un avenir rayonnant avec son centre de formation qui prend forme. Hennebont, qui n’a jamais passé les demi-finales, veut y aller et veut y goûter à cette finale ! Réponse le vendredi 22 mars dans l’antre hennebontaise.

Source : Ouest-France du 10/03/19 par Olivier ABAUTRET.

SPORTING PORTUGAL - HENNEBONT : 2-3 (2-1).

Match 1. Quadri Aruna (Nigéria, n°25 mondial) bat Cédric Nuytinck (Belgique, n° 68) 3-1 (9-11, 11-7, 11-8, 11-6). LISBONNE - HENNEBONT : 1-0.

Match 2. Liam Pitchford (Grande-Bretagne, n°17 mondial) bat Diogo Carvalho (Portugal, n°127) 3-1 (9-11, 11-9, 12-10, 11-6). 1-1.

Match 3. João Monteiro (Portugal, n°155) bat Fan Shengpeng (Chine, non classé) 3-2 (12-10, 11-5, 7-11, 9-11, 11-3). 2-1.

Match 4. Pitchford bat Aruna 3-0 (11-8, 16-14, 11-8). 2-2.

Match 5. Nuytinck bat Carvalho 3-2 (10-12, 11-7, 7-11, 11-6, 11-8). 2-3.

L’autre demi-finale, mardi (19 h). Saarbrücke (GER) - Dzialdowo (POL).

1/2 finale retour ETTU Cup
Hennebont: La quatrième dimension
Calendrier 2018-2019
Pratiquez du Ping!
14ème journée de Pro A
Départ en fin de saison