20
SEP

Premier match de la saison
Place au championnat !

A Hennebont , nouvelle saison, nouveaux visages, grosse ambition 

 

La Garde du Vœu Hennebont lance sa saison de Pro A mardi soir à Rouen (19 h 30). Une équipe morbihannaise « new-look », avec un nouvel entraîneur, Adrian Crisan, et trois nouveaux joueurs, dont deux membres du Top 20 mondial : le Suédois Kristian Karlsson (17e), le Taïwanais Chuang Chih-Yuan (16e) et le Grec Ionnis Sgouropoulos (202e). La GVHTT, qui dispose également d’une nouvelle salle, le Hennebont Ping Center, visera tout simplement le titre de champion de France.

 
« Même si la Pro A est très relevée, nous avons une équipe extraordinaire et nous voulons gagner le titre de champion de France cette saison. » Au moment d’évoquer les ambitions de la Garde du Vœu avant le coup d’envoi du nouvel exercice, ce mardi soir (19 h 30) à Rouen, Adrian Crisan, le néo-entraîneur hennebontais, n’y va pas par quatre chemins. La formation morbihannaise affiche clairement la couleur après une dernière année décevante, bouclée à la sixième place.
 
Il faut dire que le club cher à Bruno Abraham « passe dans une autre dimension », dixit le président. Avec un nouvel outil prestigieux, le Hennebont Ping Center, un budget revu à la hausse (environ 1,2 M€), Hennebont s’est donné les moyens de briller sur la scène nationale, ainsi qu’en Coupe d’Europe. Le recrutement a également été animé, avec plusieurs noms « ronflants » qui ont rejoint le Morbihan, dont deux éléments du top 20 mondial. Présentation des troupes.
 
Kristian Karlsson, le leader
Actuellement 17e mondial, le Suédois de 31 ans, « très fort, puissant, complet », selon Crisan, sera le « numéro 1 » de la formation bretonne cette saison. « Un garçon avec un état d’esprit toujours positif. Il a la mentalité suédoise, c’est-à-dire qu’il croit toujours qu’il va gagner, c’est important », prolonge l’entraîneur.
 
Demi-finaliste en simple du dernier championnat d’Europe, Karlsson, qui débarque de Düsseldorf (Allemagne), possède une solide expérience et un palmarès bien fourni, avec notamment des titres de champion du monde et d’Europe en double. Le gaucher a également participé à deux Olympiades (5e par équipe aux JO de Rio en 2016).
 
Chuang Chih-Yuan, l’expérimenté
Le Taïwanais, déjà pensionnaire de la Garde du Vœu entre 2015 et 2017, est de retour pour une saison. Présent dans le top 20 mondial depuis vingt ans (il est actuellement 16e), l’ancien demi-finaliste des Jeux olympiques de Londres (2012) apportera son expérience au groupe.
 
Ancien numéro 3 mondial (en 2003), Chuang Chih-Yuan a aussi évolué près de dix ans avec son nouveau coach, Adrian Crisan, et a gagné plusieurs titres avec lui en Allemagne, à Ochsenhausen et Brême. « Être encore 16e mondial à 41 ans, c’est incroyable, lâche son entraîneur. Il faut voir ce qu’il est encore capable de faire à son âge… Il prend la balle très vite, il a un bon coup droit, un bon service. Son expérience sera importante, il nous aidera. On en a besoin pour encadrer les jeunes. »
 
Ionnis Sgouropoulos, la relève
 
Champion d’Europe des – 21 ans en 2021, cet espoir du ping européen s’est engagé pour deux saisons. Le Grec, champion national en titre, « très sérieux avec la volonté de toujours progresser », sera le numéro 3 ou 4 de l’équipe. À 22 ans, Ioannis Sgouropoulos a déjà réussi de beaux exploits dans sa carrière, en dominant notamment Quadri Aruna (14e mondial) ou Mattias Falck (34e mondial).
 
Anders Lind, « l’ancien »
 
Le Danois de 23 ans est le seul « rescapé » de la saison dernière. Champion national en titre, le gaucher, « complet et capable de gagner contre tout le monde quand il joue à son niveau », estime Crisan, s’apprête à disputer sa troisième année avec la GVHTT. « Il a très bien joué cet été et il va donner le meilleur de lui. » Victime d’un très grave accident de la route en mars 2021, un choc frontal à 110 km/h, Anders Lind souhaite retrouver son meilleur niveau.
 
Nouvelle formule pour la Pro A
 
Des playoffs réuniront les quatre premiers de la saison régulière. Demi-finales (aller-retour) : premier contre quatrième et deuxième contre troisième. La finale se jouera en un seul match, et sur terrain neutre. le vainqueur sera déclaré champion de France.
 
 
Source : Ouest France du 20 Septembre Recueilli par Baptiste COGNÉ.
Calendrier de la Pro actualisé
Lancement de la Pro A
Top départ pour la nouvelle saison
Saison 2022-2023