18
OCT

Pro A
Hennebont-Morez:2-3

Hennebont ne s’en sort pas si mal

Pro A. Hennebont - Jura Morez : 2-3. Menée 2-0, Hennebont a été à deux doigts de renverser la situation. Malgré la défaite, elle est parvenue à limiter la casse en prenant deux points.

Comme il y a trois semaines face à Istres, la soirée s’est terminée en eau de boudin. Avec une défaite 3-2 concédée au bout du bout, à savoir à l’issue du cinquième et dernier set du cinquième et dernier match. Et comme face aux Provençaux, Cédric Nuytinck a été celui qui n’a su faire pencher la balance en faveur d’Hennebont. Difficile pourtant d’accabler le Belge, qui, une fois encore, s’est vu bombarder en joker avec l’énorme pression d’avoir le sort de la rencontre au bout de sa raquette.

Face au solide Russe Skachkov, Nuytinck a fait jeu égal durant deux manches et demi. Mais à 5-5 dans le dernier set, la balance a subitement penché en faveur de Skachkov. À l’issue de la rencontre, Boris Abraham refusait d’accabler Nuytinck, excellent en Ligue des champions (deux succès) mais jusqu’ici malheureux en Pro A (trois défaites). « Je suis déçu pour lui. Je regrette qu’il n’ait pas réussi à lâcher ses coups, et qu’il ait donné trop de points faciles. »

« On était mal barré »

Derrière ce constat, l’entraîneur hennebontais reconnaissait également que son équipe était passée tout près de la correctionnelle après avoir été menée 2-0. « À la mi-temps, on était « mal barré ». Heureusement, Quentin (Robinot) nous a remis dans le match en gagnant et en montrant une belle attitude. Derrière, Liam (Pitchford) a réalisé un super-match face à Zhai. Dommage que Cédric ne soit pas parvenu à entretenir la dynamique, car on avait fait le plus dur en revenant à 2-2. »

Au final, après avoir remporté ses trois derniers matches en déplacement (Düsseldorf et Roskilde en Ligue des champions ; Villeneuve-sur-Lot en Pro A), la Garde du Vœu a donc concédé son deuxième revers (en deux matches) salle Charles-Abraham. « Pour les nouveaux (Jiang Tianyi et Cédric Nuytinck), c’est sans doute plus difficile de jouer à domicile, notait Boris Abraham. Ils se mettent la pression car ils ont envie de bien faire. Il faut qu’ils arrivent à se lâcher. »

Il le faudra si la Garde du Vœu veut espérer se mêler à la lutte pour le titre. En attendant, malgré leurs deux défaites, les Hennebontais profitent à plein du nouveau règlement (1) et ne pointent jamais qu’à deux unités des deux leaders, Pontoise et La Romagne. « En marquant deux points face à Istres et Morez, on a limité la casse. Mais on doit être capable de faire mieux comme on l’a prouvé, ces dernières semaines, en déplacement. »

Source : Ouest-France du 18 Octobre 2017 par Stéphane BACRO.

(1). Trois points pour une victoire, deux pour une défaite 3-2, un pour une défaite 3-1, zéro pour une défaite 3-0.

HENNEBONT - JURA MOREZ : 2-3

Match 1 Kirill Skachkov (Russe, n°128 mondial) bat Liam Pitchford (Grande-Bretagne, n°62 mondial) 3-0 (11-7, 12-10, 11-4). HENNEBONT - MOREZ : 0-1.

Match 2 Zhai Chao (Chine, non classé) bat Jiang Tianyi (Hong Kong, n°61 mondial) 3-0 (19-17, 11-6, 11-4).HENNEBONT - MOREZ : 0-2.

Match 3 Quentin Robinot (France, n°72 mondial) bat Benedek Olah (Finlande, n°109 mondial) 3-0 (12-10, 11-6, 11-3). HENNEBONT - MOREZ : 1-2.

Match 4 Liam Pitchford (Grande-Bretagne, n°62 mondial) bat Zhai Chao (Chine, non classé) 3-0 (11-5, 11-4, 14-12). HENNEBONT - MOREZ : 2-2.

Match 5 Kirill Skachkov (Russe, n°128 mondial) bat Cédric Nuytinck (Belgique, n°71 mondial) 3-2 (9-11, 11-8, 11-9, 9-11, 11-5). HENNEBONT - MOREZ : 2-3.

Offre Spéciale
Ligue des Champions
Pratiquez du Ping!