04
NOV

Coupe d'Europe
Début des hostilités

Hennebont lance sa campagne de Russie

Ligue des champions, jeudi, vendredi et samedi. Hennebont a posé ses valises à Ekaterinbourg avec l’objectif de ramener un billet pour les quarts de finale.

Un long périple

Ils sont arrivés lundi soir à Ekaterinbourg (Russie) où se déroule cette phase de poule de Ligue des champions à partir de ce jeudi. Le temps de bien digérer les 5 000 km et les 7 heures d’avion via Moscou qui séparent Hennebont de cette ville de Sibérie occidentale. Tout comme les 4 heures de décalage horaire et une météo toute sibérienne avec un thermomètre qui affiche -10°C et la neige. « C’est un petit périple, abonde Boris Abraham, le chef de bande. Un voyage presque sans faute. « On a eu des soucis de visa pour Omar Assar, il n’est arrivé que dans la nuit de mardi à mercredi. » Mais le numéro 1 sera bien présent pour le début de la compétition.

Arrivée tôt, l’équipe a pu aller s’entraîner dans le complexe du TTSC UMMC, l’équipe locale appartenant à une grande entreprise de métallurgie. « C’est un grand complexe avec plusieurs salles, il y a de gros moyens ici. » Hennebont va aussi s’habituer à jouer à des horaires inhabituels (14 h et 19 h, soit 10 h et 15 h heure française). « Les joueurs sont habitués à voyager et à s’adapter à tout cela. »

Groupe abordable

Placés dans le groupe B, les Bretons ont hérité d’un tirage plutôt abordable. « Ekaterinbourg, la tête de série n°1, est sans doute la moins forte des équipes du premier chapeau », consent Boris Abraham (les Allemands de Düsseldorf et Sarrebruck et les Russes d’Orenbourg étaient les autres adversaires possibles). Les Autrichiens de Vienne et les Italiens de Messine complètent le groupe B.

Ce sont d’ailleurs les Italiens qu’Hennebont affrontera ce jeudi à 14 h pour ce qui sera déjà un match décisif en vue de la qualification pour les quarts de finale, objectif du club. « C’est leur première participation en Ligue des champions mais ils possèdent de bons joueurs à l’image du Portugais Monteiro, un joueur d’expérience qui a évolué en Pro A et qu’on connaît bien. »

Lancer la saison

Hennebont enchaînera le lendemain avec les Russes avant de conclure samedi par Vienne. « Ce que j’attends avant tout, c’est la qualification bien sûr mais aussi qu’on retrouve la confiance, poursuit Boris Abraham. On connaît un début de championnat compliqué (3 défaites en 3 matches) même si on est en progrès. » Et cette escapade russe tombe à point nommé pour lancer enfin cette saison. « Être ensemble comme ça pendant une semaine, et même plus car on aura un match de championnat dès mardi prochain contre Chartres, ça va faire du bien », poursuit Abraham qui n’a pas oublié que l’an passé, c’est dans la bulle de Düsseldorf que l’équipe s’était révélée en n’échouant de justesse (2-3) face à Sarrebruck en quart de finale.

Source : Ouest France du 04/11/2021, recueilli par Jean-Luc LOURY.

Le programme et les adversaires

La formule

De jeudi à samedi se déroulent les phases de poules. Seize équipes sont qualifiées (dont Cergy et Hennebont pour la France) et réparties en quatre poules de quatre. Chaque équipe rencontre son adversaire une fois. 

À l’issue des trois rencontres, les deux premiers de chaque poule seront qualifiés pour les quarts de finale. Ils auront lieu en janvier 2022 par match aller-retour, tout comme les demi-finales.

Le calendrier

Jeudi : Hennebont - Messine, à 14 h (10 h heure française) ; Vendredi : Hennebont - Ekaterinbourg à 19 h (15 h heure française) ; Samedi : Hennebont - Vienne à 14 h (10 h heure française). Matches à suivre sur le site de l’ETTU.org et sur notre site.

Les forces en présence

HennebontCoach : Boris Abraham Omar Assar, 30 ans, Egyptien, droitier, 1,94 m, 29emondial ; Cedric Nuytinck, 28 ans, Belge, droitier, 1,78 m, 72e mondial ; Anders Lind, 23 ans, Danois, gaucher, 1,78 m, 83e mondial ; Sadi Ismailov, 25 ans, Russe, gaucher, 1,68 m, 168emondial. 

Ekaterinbourg Coach : Tatiana Kutergina Liam Pitchford, 28 ans, gaucher, 1,83 m, Anglais, 14e mondial ; Johnathan Groth, 29 ans, gaucher, Danois, 1,84, 33e mondial ; Tomislav Pucar, 25 ans, droitier, Croate, 1,85 m, 34e mondial. L’avis du coach. « C’est le favori du groupe mais je pense qu’on a les moyens de rivaliser avec eux. On va retrouver avec plaisir Liam Pitchford qui a été champion d’Europe avec nous en 2019. » 

Messina Coach : Hongliang Wang Joao Monteiro, 38 ans, 1,80 m, gaucher, 76e mondial ; Yaroslav Zhmudenko, 33 ans, 1,78 m, droitier, Ukrainien, 139e mondial ; Marco Daldosso-Rech, 29 ans, Italien, droitier, 1,85 m, 658e mondial ; Matteo Mutti, 22 ans, droitier, 1,88 m, 386emondial.L’avis du coach. « C’est notre concurrent principal pour la qualification avec des joueurs d’expérience qu’on connaît comme Monteiro ou Zhmudenko, le numéro 1 ukrainien qui ont évolué en Pro A. » 

Vienne Coach : Martin Doppler Tomislav Kojic, 29 ans, Croate, droitier, 1,78 m, 96mondial ; Zokhid Kenjaev, 29 ans, Ouzbek, droitier, 114e mondial ; Tomas Konecny, 36 ans, Tchèque, droitier, 1,81 m, 203e mondial. L’avis du coach.« L’équipe la plus faible a priori de la poule. »

 

16ème Journée de Pro A
16ème Journée de Pro A