26
NOV

Archives Coupe d'Europe 2016-2017
Ligue des Champions

LA GARDE DU VŒU SI PROCHE DE L’EXPLOIT

Ligue des Champions. Hennebont-Sarrebruck : 1-3. Après avoir mené 1-0, et malgré un Kréanga retrouvé, la GVHTT s’est montré fébrile dans les moments décisifs de la rencontre.

Le temps s’est figé à Charles Abraham. Trois quarts d’heure, au moins. La salle s’est électrisée, ensuite, l’espace de quelques secondes. 10-9, on joue le cinquième set de la seconde rencontre. L’éternel Kalinikos Kréanga (Grèce, n°119 mondial) tient une balle de match entre ses mains. Mais il pousse sa balle trop loin, après son service. Tiago Apolonia (Portugal, n°23), lui, ne laisse pas passer sa chance, et conclut le premier. Il égalise pour les siens, avant que deux heures plus tard, les Allemands ne l’emportent au bout du supense. Peu importe, au final, car par ses revers clinquants, sa folie gestuelle et son habileté tactique, Kalinikos Kréanga a renvoyé le public de la GVHTT à ses plus glorieuses heures.

PITCHFORD À DEUX DOIGTS D’ARRACHER LE 5EME MATCH

Défaite face au leader invaincu de sa poule, la Garde du Vœu n’est pas passée loin de réaliser l’exploit. Liam Pitchford (Angleterre, n°49) s’était chargé d’en dessiner les premiers traits, endossant avec maitrise le costume de leader (en l’absence de Chen, n°32, mis au repos). Après un départ raté (deux premiers sets encaissés rapidement), il a finalement réussi à s’extirper du piège Tokic (Slovénie, n°40), au bout de cinq sets, posant les bases d’une longue soirée remplie d’incertitudes.

S’en sont suivis trois marathons arrachés au meilleure des cinq manches, dont toutes les issues ont basculé en faveur des Allemands. Celui de Kréanga, après Pitchford, remporté par Apolonia. Robinot (France, n°94), lui aussi, pensait apporter le deuxième point aux siens en s’attribuant les deux premières manches face à Baum. Mais l’Allemand n’a rien lâché, jusqu’à revenir et finalement coiffer le jeune Français.

Liam Pitchford, héros de la première rencontre, a bien longtemps cru, lui aussi, pouvoir offrir un final de rêve au public Hennebontais, qui aurait retrouvé Kalinikos Kréanga pour la victoire définitive lors de la cinquième rencontre. Mais le leader  de Sarrebruck, Tiago Apolonia, eut raison de la fougue de Pitchford, en cinq sets, une nouvelle fois.

Un nouveau marathon attend désormais la GVHTT, avec quatre rencontres sur les dix prochains jours, un de plus.

SOURCE : Ouest-France du 26 novembre par Nicolas Tavares.

Match 1: Liam Pitchford (Angleterre, n°48 mondial) bat Bojan Tokic (Slovénie, n°40) 3-2 (6-11, 3-11, 13-11, 11-3, 11-8).

Match 2: Tiago Apolonia (Portugal, n°23) bat Kalinikos Kréanga (Grèce, n°119) 3-2 (12-10, 11-9, 9-11, 7-11, 12-10).

Match 3: Patrick Baum (Allemagne, n°58) bat Quentin Robinot (France, n°94) 3-2 (7-11, 5-11, 11-9, 11-4, 11-7).

Match 4: Tiago Apolonia bat Liam Pitchford 3-2 (8-11, 7-11, 11-6, 11-9, 11-7).

 

Mais aussi ...

12
FEV
Pontoise bat Hennebont: 3-2.
11
FEV
Pontoise bat Hennebont: 3-2.
10
FEV
Pontoise reçoit Hennebont
27
JAN
Hennebont perd Pontoise: 0-3.
26
JAN
Hennebont reçoit Pontoise
23
DEC
Pontoise en quarts de finale
16
DEC
Bogoria perd Hennebont: 2-3.
15
DEC
Bogoria reçoit Hennebont
04
DEC
Interview Chen
02
DEC
Hennebont bat Ostrava: 3-1.
01
DEC
Hennebont reçoit Ostrava
27
NOV
Pitchford, un leader en devenir ?
25
NOV
Hennebont reçoit Sarrebruck
06
NOV
Interview Boris Abraham
05
NOV
Hennebont bat Bogoria: 3-0.
04
NOV
Hennebont reçoit Bogoria
28
OCT
Ostrava perd Hennebont: 2-3.
09
OCT
Sarrebruck bat Hennebont: 3-0.
07
OCT
L’Europe comme pansement
02
SEP
Le sentiment du Président
24
JUIN
Tirage au sort