20
MAR

14ème journée de Pro A
GVHTT-Villeneuve/Lot:3-1

Et revoilà Quentin Robinot !

Pro A. Hennebont - Villeneuve : 3-1. La Garde du Vœu est repartie de l’avant après son coup d’arrêt à Angers grâce à Quentin Robinot qui a offert le point décisif pour son retour.

« Gagner, peu importe la manière. » Boris Abraham avait été clair avant le match. Mais il aurait sans doute préféré s’éviter une victoire à la Pyrrhus. Face à une équipe pour qui l’enjeu n’était ni plus ni moins que sa survie parmi l’élite, la Garde du Vœu n’était pas en promenade de santé.

Les deux formations avaient beau occuper les extrémités du classement, le championnat de Pro A offre peu de matches faciles. Et celui-là n’en était pas un. « Ça a été un match dur, je ne m’attendais pas à ce scénario », réagissait le technicien hennebontais. Les Morbihannais ont même perdu Pitchford sur blessure (dos bloqué), qui verra dans les prochains jours s’il peut jouer vendredi en Coupe d’Europe contre le Sporting Portugal.

Il faut dire que la première confrontation, entre les deux leaders, a été éprouvante. Nima Alamian, Iranien hyperactif avec un sourire coiffé d’une magnifique moustache, a dominé un Liam Pitchford diminué. Le Britannique ne lui a pourtant pas laissé gagner ce premier match facilement, en sauvant pas moins de six balles de match ! Mais la septième était la bonne et Alamian pouvait se les friser. Les Morbihannais, eux, venaient de griller un précieux joker. D’autant plus que leur locomotive anglaise rentrait aux vestiaires en grimaçant. Sa soirée s’arrêtait là.

Heureusement, Fan Sheng Peng ne tardait pas à remettre les Bretons dans le sens de la marche. Romain Ruiz, grand espoir du tennis de table français et pas dénué de talent, passait pour un cadet face aux assauts du Chinois qui ne traînait pas en route. Cédric Nuytinck se montrait ensuite le plus adroit dans le duel des gauchers, face à Stéphane Ouaiche.

Puis un visage familier des habitués du chaudron faisait tomber la veste pour venir à la table pour la première fois de la saison afin de suppléer Pitchford : Quentin Robinot. « Il ne voulait pas trop jouer, mais c’était trop risqué de faire jouer Liam. J’ai pris l’avis de Liam et du kiné et on a pris cette décision », confiait Boris Abraham.

Personne ne savait vraiment où se situait le niveau du Français. « Comme on menait 2-1, je lui ai dit qu’il n’avait pas de pression. S’il gagnait il était le héros, s’il perdait ce n’était pas grave. » Robinot rassurait vite et répondait présent pour écrire la belle histoire de la soirée. Un match arraché face à Romain Ruiz qui offrait le point décisif aux Morbihannais ! Hennebont reste à hauteur de Morez et tout reste possible pour le titre.

Source : Ouest-France du 20/03/19 par Martin CHOISELAT.

HENNEBONT - VILLENEUVE : 3-1.

Match 1 : Nima Alamian (Iran, 62e) bat Liam Pitchford (Angleterre, 17e mondial) : 3-1 (11-5, 11-8, 10-12, 14-12). 1-0.

Match 2 Fan Sheng Peng (Chine, non classé) bat Romain Ruiz (France, 799e) : 3-0 (11-7, 11-6, 11-8). 1-1.

Match 3 Cédric Nuytinck (Belgique, 68e) bat Stéphane Ouaiche (France, 538e) : 3-1 (11-6, 11-5, 7-11, 12-10). 2-1.

Match 4 Quentin Robinot (France, 137e) bat Romain Ruiz : 3-1 (11-9, 6-11, 11-4, 11-8). 3-1.

1/2 finale retour ETTU Cup
Hennebont: La quatrième dimension
Calendrier 2018-2019
Pratiquez du Ping!
Départ en fin de saison
Demi-finale aller ETTU Cup