13
OCT

2nd journée de Ligue des Champions
Hennebont-Orenburg:O-3

La montagne russe était trop haute

Ligue des champions. Hennebont - Orenbourg : 0-3. Les Morbihannais sont tombés face au favori de la compétition, malgré un grand Pitchford. Leur deuxième revers dans la compétition.

Entre l’hermine bretonne et l’ours russe, la partie pouvait sembler a priori déséquilibrée. Si les joueurs hennebontais font partie du haut du panier mondial, Orenbourg est tout simplement, sur le papier, la meilleure équipe d’Europe. Et la chaleur du public morbihannais, qui a poussé son équipe comme il a pu, n’a pas suffi à faire fondre le sang-froid des visiteurs.

Mais les locaux ont vendu chèrement leur peau, ils sont juste tombés sur plus forts. « J’ai dit aux gars, surtout ne soyez pas déçus car on a fait un bon match, déclarait Boris Abraham, l’entraîneur, à l’issue de la partie. On a rencontré ce qui se fait de mieux aujourd’hui. »

Ils sont même passés à un cheveu d’arracher une des rencontres. Le deuxième, avec l’opposition des meilleurs joueurs de chaque équipe. Liam Pitchford devait relever le défi du numéro quatre mondial, Dimitrij Ovtcharov. Si sur le papier cela relevait de l’exploit, il faut dire que le Britannique avait déjà dominé l’Allemand au mois d’août, lors de l’Open de République Tchèque. Et Liam Pitchford a bien failli récidiver. Il menait deux manches à rien, puis encore 9-4 dans le cinquième set.

« En Allemagne le couteau entre les dents »

En tout, il aura eu quatre balles de matches. Dès sa deuxième, Ovtcharov a finalement conclu ce duel de titans. « Liam avait quand même des opportunités. Si on prend ce match-là, il y a 1-1 », regrettait le technicien morbihannais. Le break fait, plus rien ne pouvait arrêter la machine Orenbourg.

Avant ce choc, le néo-hennebontais Fan Shang Peng avait ouvert le bal face à Marcos Freitas, qui connaît bien la France pour avoir évolué en Pro A. Si le jeune Chinois faisait longtemps jeu égal avec le trentenaire portugais, ce dernier était plus régulier et incisif dans les fins de manches. Il n’en avait besoin que de trois pour donner le premier point à Orenbourg.

Pour la troisième et dernière confrontation de cette rencontre, le très expérimenté Samsonov, 42 ans, concluait face à Cedric Nuytinck en quatre manches. Le Belge, malgré une belle réaction dans le troisième, connaît une période compliquée après sa contre-performance la semaine dernière face à Jura-Morez en Pro A. Mais son coach notait les progrès : « Cedric sur Samsonov, ça ne se joue pas à grand-chose. Je pense que s’il l’emmène dans le cinquième set ça peut tourner. »

Après la défaite en Suède, à Eslovs, lors de la première journée, les Bretons essuient un deuxième revers. Le 26 octobre, les protégés de Boris Abraham se déplaceront à Muhlhausen. « On sait qu’on devra aller en Allemagne avec le couteau entre les dents », concluait le coach hennebontais, qui assure garder des ambitions dans cette Ligue des champions.

Source : Ouest France du 13 octobre par Martin CHOISELAT.

Match 1 : Marcos Freitas (Portugal, n°14 mondial) bat Fan Sheng Peng (Chine, non classé) 3-0 (11-8, 11-8, 11-5).

HENNEBONT - ORENBOURG : 0-1

Match 2 : Dimitrij Ovtcharov (Allemagne, n°4 mondial) bat Liam Pitchford (Angleterre, n°23 mondial) 3-2 (9-11, 11-13, 11-9, 14-12, 14-12).

HENNEBONT - ORENBOURG : 0-2

Match 3 Vladimir Samsonov (Biélorussie, n°30 mondial) bat Cedric Nuytinck (Belgique, n°64 mondial) 3-1 (12-10, 11-7, 7-11, 11-9).

HENNEBONT - ORENBOURG : 0-3

Grigory Vlasov
Calendrier 2018-2019
Carte d'abonnement 18-19
Pratiquez du Ping!
1ere journée ligue des champions
3ème journée de Pro A
2éme journée de Pro A