15
FEV

1/4 finale retour Ligue des Champions
Orenburg-Hennebont:3-1

Fin de l’aventure européenne

Ligue des champions (quart de finale retour). Orenbourg - Hennebont : 3-1. Les Bretons quittent la compétition.

Après une défaite 1-3 au match aller, les Hennebontais venaient pour réaliser un exploit dans l’antre de l’ogre Orenbourg, face à cette montagne russe, grande favorite pour le titre en Ligue des champions. Les Bretons n’avaient pas beaucoup de marge de manœuvre et Boris Abraham, le technicien, l’avait d’ailleurs annoncé : « Il faut qu’on gagne le premier match. Si ce n’est pas le cas, on n’aura plus le droit à l’erreur. »

Le message était bel et bien passé auprès de ses joueurs. C’est donc Fan Shengpeng qui ouvrait le bal, face à la légende Vladimir Samsonov. Le Chinois n’aura presque jamais tremblé face à son adverse et s’impose en trois sets secs, mettant la Garde du Vœu dans les meilleures conditions pour se lancer dans la rencontre. Les Russes n’avaient pas concédé un seul match à domicile depuis le début de la compétition européenne. Le colosse commençait à vaciller.

L’ogre russe se réveille

Cédric Nuytinck entrait alors en piste en pleine confiance. Mais face au Russe Alexey Liventsov, moins bien classé que lui, le leader belge est pourtant rentré de la meilleure des façons dans son match en remportant le premier set (11-2). Cependant, face à son adversaire, il déjouait et s’inclinait finalement en cinq sets. Orenbourg revenait alors dans la partie et la qualification se compliquait pour Hennebont.

Les chances de voir les demi-finales étaient alors totalement perdues quand Quentin Robinot s’inclinait (1-3) face au numéro 10 mondial, Dimitrij Ovtcharov. Cédric Nuytinck n’aura pas non plus réussi à contenir Vladimir Samsonov et perdait la rencontre (3-1). La Garde du Vœu s’inclinait alors une nouvelle fois et ne verra pas le dernier carré. « On quitte la Coupe d’Europe par la grande porte en faisant quand même deux gros matches face au grand favori, déclarait Boris Abraham après le match. Il y a de la déception, c’est sûr, mais maintenant, on va essayer de bien figurer en championnat et de terminer sur le podium. » Cela commencera par un bon résultat à Saint-Denis, le 8 mars prochain.

Source : Ouest-France du 15/02/20 par Quentin Carudel.

ORENBOURG - HENNEBONT : 3-1 (1-1)

Match 1. Fan Shengpeng (Chine, non classé) bat Vladimir Samsonov (Biélorussie, 24e) 3-0 (11-7, 11-9, 11-8). ORENGOURG - GVH : 0-1.

Match 2. Alexey Liventsov (Russie, 198e) bat Cédric Nuytinck (Belgique, 47e) 3-2 (2-11, 11-9, 6-11, 12-10, 12-10). ORENBOURG - GVH : 1-1.

Match 3. Dimitrij Ovtcharov (Allemagne, 10e) bat Quentin Robinot (France, 188e) 3-1 (12-10, 11-7, 7-11, 11-8). ORENBOURG - GVH : 2-1.

Match 4. Vladimir Samsonov (Biélorussie, 24e) bat Cédric Nuytinck (Belgique, 47e) 3-1 (9-11, 11-7, 11-5, 11-2). ORENBOURG - GVH : 3-1.

 

Anders Lind signe à Hennebont
Omar Assar signe à Hennebont
Bruno Abraham donne
CORONAVIRUS COVID19
La GVHTT
Hennebont: La quatrième dimension