11
JAN

1/4 de Finale Ligue des Champions aller
GV Hennebont TT - Saarbrücken

Hennebont - Saarbrücken, comme on se retrouve

Ligue des champions (quart de finale aller). Hennebont - Saarbrücken, ce soir (19 h 30). La Garde du Vœu, sur une belle dynamique depuis décembre, accueille les Allemands qu’elle connaît bien.

 

Un adversaire bien connu

Cette année encore, le hasard a décidé de placer sur le même chemin européen Hennebont et Saarbrücken. Comme en 2020. Comme en 2019. « C’est une équipe que l’on aime bien »​, avoue l’entraîneur morbihannais Boris Abraham, alors que son équipe a connu des fortunes diverses contre les Allemands.

Le plus beau souvenir ? La finale de l’ETTU Cup, la « petite Coupe d’Europe »​, remportée en 2019 par les Bretons, sacrés champions à Saarbrücken. « On avait battu exactement le même trio qu’on va affronter mardi soir »​, se souvient le coach, à savoir Patrick Franziska, Tomas Polansky et Darko Jorgic. L’équipe hennebontaise a, elle, un peu changé : seul Cédric Nuytinck est toujours au club.

L’année dernière, le sort a moins souri à la GVH, éliminée avec les honneurs par les Sarrois en quarts de finale. « On avait fait un gros match (défaite 3-2). Sans doute l’un des plus beaux matches que le club a pu faire en Coupe d’Europe »​, rappelle Boris Abraham.

Se sublimer face aux grosses équipes

L’entraîneur en est certain : « Ça va nous faire du bien de pouvoir jouer une équipe de ce calibre ». ​Selon lui, son groupe est toujours présent dans les grands rendez-vous. « Mon équipe est plus à l’aise face à des équipes fortes, poursuit-il. On l’a montré début novembre »​, quand la GVH avait battu Ekaterinbourg, la meilleure équipe de sa poule.

Boris Abraham : « Omar Assar est très à l’aise quand il affronte des joueurs du Top 30, il joue vraiment son meilleur ping. Cédric Nuytinck aussi. Ça nous convient mieux ». Mais l’entraîneur n’en oublie par moins l’objectif premier : « L’important n’est pas seulement de bien jouer, mais de s’imposer ».

Saarbrücken en favori

« C’est indéniable que Saarbrücken est favori, avec des joueurs dans le Top 30 mondial. Mais on va jouer crânement notre chance, clame de son côté le président de la Garde du Vœu, Bruno Abraham. On est des compétiteurs, on a déjà prouvé qu’on pouvait bousculer des grosses cylindrées. »

Pour Boris Abraham aussi, les Allemands semblent devant : « C’est une équipe qui est supérieure à la nôtre. Ils sont très en forme en ce moment. L’un de leurs joueurs, Darko Jorgic, a vraiment progressé depuis un an. » ​Mais le Breton pense aussi que « la GVH a tous les arguments pour rivaliser et faire un grand match aller, pour se donner toutes les chances sur le match retour (le 21 janvier en Allemagne) ».

Une dynamique qui sourit aux Bretons

Hennebont, seul représentant français en quarts de finale, peut compter sur sa très bonne dynamique du moment pour rivaliser avec les 2es de Bundesliga. Depuis le 7 décembre, et la première victoire de la saison en Pro A face à Saint-Denis, la GVH enchaîne les succès - quatre à la suite -. Vendredi dernier, les Bretons sont allés battre Cergy-Pontoise, pour bien débuter 2022.

« On ne pouvait pas mieux préparer ce match, explique Boris Abraham.Enchaîner les victoires, c’est bien pour le mental, pour la sérénité du groupe, pour la récupération… » Pour lui, pas de doutes : « C’est le bon moment pour les jouer ».

Source : Ouest France du 11/01/2022, recueilli par Juliette MICHENAUD.

Quart de finale aller. Ce mardi soir à 19 h 30, salle Charles-Abraham d’Hennebont.

HENNEBONT. Cédric Nuytinck (Bel, 69e mondial), Omar Assar (Egy, 30e), Anders Lind (Dan, 90e), Sadi Ismailov (Rus, 171e). Ent. : Boris Abraham.

SAARBRÜCKEN. Patrick Franziska (All, 17e), Darko Jorgic (Slo, 22e), Tomas Polansky (Tch, 139e), Shang Kun (Chi, nc). Ent. : Wang Zhi.

Les autres quarts de finale. Mercredi 12 janvier : Dzialdowo (Pol) - Düsseldorf (All), Lisbonne (Por) - Orenbourg (Rus). Jeudi 13 janvier : Ulm (All) - Ekaterinbourg (Rus).

16ème Journée de Pro A
16ème Journée de Pro A