18
MAI

Interview de Bruno Abraham
Nouvelle salle

BIENTÔT UN CENTRE INTERNATIONAL DE TENNIS DE TABLE

Le club de tennis de table d’Hennebont qui évolue en Pro A voit enfin se concrétiser son projet de nouvel équipement. Après 10 ans de réflexion et de préparation, une nouvelle salle plus grande et plus adaptée devrait sortir de terre pour 2019. Le point avec Bruno Abraham, président de la Garde du Vœu Hennebont Tennis de Table.

Fin 2016, vous avez reçu 760000 euros du CNDS (Centre national pour le développement des sports) pour la construction d’un nouveau centre d’entraînement. Où en êtes-vous aujourd’hui de ce projet? Le Conseil départemental du Morbihan vient de nous allouer 800000 euros de subventions. Et on attend les retours de la Région et de Lorient Agglomération. Ce projet est porté par la Ville d’Hennebont, qui en est le maître d’ouvrage, et qui travaille avec nous. On peut dire que tous les feux sont au vert et que ça avance bien.

 C’est un projet que vous défendez depuis près de 10 ans. Pourquoi un nouvel équipement? La GVHTT est le premier et seul club en France à avoir créé une économie autour du tennis de table, avec le plus gros budget de France, environ 800 000 euros. 75 % sont autofinancés, grâce aux partenariats et à notre travail de terrain ; 25 % viennent des subventions. C’est très rare dans le monde du sport de haut niveau ! Par ailleurs, l’équipement actuel n’est plus adapté à notre dimension. Nous sommes un club de référence, le seul à disposer d’un centre de formation labellisé où passent 800 à 1000 stagiaires venus du monde entier chaque année. Et nous ne pouvons pas accueillir nos joueurs de Pro A à plein temps!

Que sera concrètement ce futur centre de tennis de table? Ce nouvel équipement proposera une capacité de jeu et d’entraînement de 1300 à 1500 m², avec 1000 places assises pour le public. Il y aura des installations complémentaires comme une salle de sport et de musculation, un espace médical, des salles de cours, un lieu VIP avec loges pour nos partenaires… Nous pourrons enfin permettre à l’équipe première de vivre et de s’entraîner à Hennebont à plein temps. On pourra aussi accueillir des délégations internationales, des athlètes de haut niveau, notamment ceux de l’équipe de France en prévision des JO de 2024 qui se dérouleront peut-être à Paris.

Que va devenir le centre de formation? Lui aussi va grandir. Aujourd’hui, nous comptons 24 stagiaires dont 17 internes. Nos objectifs sont de 40 stagiaires dont une trentaine d’internes. Le centre de formation s’adresse aux Bretons mais aussi à l’international. Nous avons déjà des étrangers (Irlandais, Suisse, Espagnol, Grec, Chinois, Brésilien…), mais nous sommes limités en place. Avec ce nouveau centre, nous allons créer de nouveaux partenariats et devenir l’une des trois plus grosses structures européennes. L’idée est de devenir l’équivalent en tennis de table de Lorient La Base pour le nautisme: une référence internationale.

Source : magazine « les nouvelles » de Lorient Agglomération